Tableau de bord

Perception des amours pluriels par l’entourage

Personnellement, mon entourage est tolérant et respectueux de mes choix de vie. Les amoureux pluriels vivent leurs vie entre adultes consentants, et il n’y a donc heureusement pas grand monde pour les condamner moralement !

J’ai remarqué que l’entourage se met sur la défensive et devient belliqueux lorsque quelqu’un parle des amours pluriels en insistant trop sur ses avantages et pas assez sur ses inconvénients. Cela peut se comprendre : dans ce cas, les interlocuteurs se disent que le « défenseur » des amours pluriels les trouve stupides de vivre l’exclusivité amoureuse. Ils cherchent donc à lui montrer qu’ils ne sont pas stupides !

Ceci dit, pour les femmes, la pression de l’entourage est souvent plus forte : à partir du moment où elles vivent plusieurs relations amoureuses, tout une partie de la population a tendance à les considérer comme des « filles faciles », et à les traiter de « trainées », de « salopes », de « nymphomanes », etc.

Enfin, la méconnaissance de ce que sont les amours pluriels amènent beaucoup de personnes à faire des amalgames ou des raccourcis. C’est l’un des objectifs de cette page de réduire ce phénomène…